Le Billet Vert : meet my mama

Des mamas entrepreneuses de la cuisine du monde.

Comme souvent, tout part d’une belle rencontre: début 2017, Loubna est étudiante en master innovation et réseaux, Donia est fraîchement diplômée de Sciences Po Paris, et ensemble elles ont l’idée originale d’un traiteur solidaire révélant le talent culinaire des femmes issues de l’immigration. Quelques mois plus tard, elles croisent le chemin de Youssef qui vient de lancer un concept similaire, et ils décident alors de faire équipe pour développer le concept « Meet my Mama ».

Les trois jeunes entrepreneurs ont les mêmes valeurs et la même vision : ils sont nostalgiques des cuisines authentiques de leurs « mamas », et sont conscients que ce talent caché dans l’intimité des foyers mérite d’être valorisé : « Elles ont de l’or dans les mains, nous avons nous-mêmes grandi auprès de femmes immigrées qui étaient d’extraordinaires cuisinières. Ces mamas sont les meilleures des chefs quand il s’agit de cuisine du monde et de cuisine familiale. Pourtant, la plupart ne vivent pas de leur talent. »

Ils partent recruter ces talents culinaires du monde dans les associations en charge de l’accueil et/ou de l’insertion professionnelle des réfugié(e)s. Ce sont des femmes issues de toutes les migrations, elles viennent du Maroc, de la Côte d’Ivoire, d’Italie ou encore d’Inde, et elles ont développé au fil des années une cuisine française revisitée aux couleurs et aux goûts de leurs pays d’origine : des financiers au poulet Yassa, des macarons à la fleur d’oranger, et même des chaussons saveur tajine !

Certaines étaient serveuses de cantines, d’autres veulent débuter ou changer leur carrière, mais la plupart n’ont jamais travaillé, n’ont pas de formation, parfois des soucis de mobilité ou du mal à joindre les deux bouts. Meet my mama leur offre les moyens d’entrer dans la vie active en les accompagnant sur le plan financier et matériel, en leur permettant d’accéder au statut d’autoentrepreneuse, et en leur offrant des formations en informatique, au design culinaire et à la prise de parole en publique. C’est une quarantaine de cheffes qui se sont ainsi révélées en deux ans grâce à la start-up qui propose désormais son service de « voyage culinaire » à plus de 350 entreprises comme Google, L’Oréal et Apple, et qui a déjà généré un chiffre d’affaire de plus de 600 000 euros.

Pour ses co-fondateurs, cet accueil chaleureux démontre que “la société d’aujourd’hui est en pleine transformation responsable, et que les entreprises sont en quête de sens”. Car Meet my mama se démarque pour ses engagements à rendre l’industrie alimentaire et la société plus inclusive, plus durable et plus responsable : elle lutte contre le gaspillage alimentaire, utilise des assiettes biodégradables, et propose une nourriture saine qui n’a rien des surgelés qui sont généralement servis dans les restaurants d’entreprise.

Pendant ce deuxième confinement, c’est le « bus mamagique » qui part à la rencontre des salariés en télétravail pour leur livrer des paniers repas aux saveurs du monde entier, une occasion de rencontrer ces mamas entrepreneuses et de se régaler avec un bon menu qui réchauffe le cœur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *