Mini Big Forest, la forêt de poche qui à tout d’une grande !

Mini Big Forest, la forêt de poche qui à tout d’une grande !

« MiniBigForest » c’est le projet de deux nantais qui souhaitent recréer des mini forêts en suivant la méthode mise au point par un botaniste japonais, Akira Miyawaki. Cette méthode permet de recréer une micro-forêt native. 10 fois plus rapide, 30 fois plus dense, 100 fois plus de biodiversité qu’une forêt traditionnelle. 

C’est à l’abbaye de Villeneuve près de Nantes que la première micro-forêt native a vu le jour récemment. À l’entrée, derrière le mur d’enceinte, 600 tiges pointent le bout du nez à travers le paillage. Hautes de quelques centimètres, elles s’étalent sur une petite surface 200 m2. 

Il ne faudra que trois ans à ces jeunes pousses pour devenir des arbres massifs.

La particularité d’une forêt native par rapport à une forêt traditionnelle réside dans la complémentarité des cultures, plus sauvage, plus dense, plus libre, elles sont dès lors plus performantes.

A l’inverse, dans une forêt « classique », les arbres sont plantés en monoculture, avec beaucoup d’espacement, de manière à pousser droit pour les besoins des consommateurs. 

« La forêt native n’est pas une forêt de production, mais de transmission : nous voulons léguer ces forêts aux générations futures », déclarent Stéphanie et Jim, qui ont fondé l’association Minibigforest.

Pour en savoir et les aider dans leur aventure : www.minibigforest.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.