Horizon 2050 : neutralité carbone pour les entreprises du bâtiment.

Horizon 2050 : neutralité carbone pour les entreprises du bâtiment.

Tout juste créée en octobre de cette année, l’association Horizon 2050 lance officiellement son activité d’aide et d’accompagnement des entreprises du bâtiment et de la construction dans leur transition vers la neutralité carbone. 

Pourquoi Horizon 2050 ? Parce qu’il s’agit d’une échéance communément admise par les gouvernements et les organisations internationales pour valider les actions mises en place à travers le monde et visant à limiter l’impact du réchauffement climatique.

Son action cible principalement la construction neuve des bâtiments tertiaires qui représente 4% des émissions de gaz à effets de serre en France. En plus de la réduction des émissions qui est la grande priorité, l’association mise sur d’autres moyens de compensation permettant de contribuer à cette neutralité carbone.

Par exemple, pour un hôtel de 30 chambres qui va émettre environ 263 tonnes équivalent CO2 en moyenne, 6.000 à 7.000 euros permettent de compenser ces émissions si elles ne peuvent pas être réduites, autrement dit un investissement supplémentaire des clients de moins de 1€ par nuitée.

La création d’Horizon 2050, explique son président, répond notamment à des attentes qui nous ont été de plus en plus fréquemment exprimées par les entreprises sur ces enjeux de transition écologique et de neutralité carbone.

Dans le cadre normé du Label Bas Carbone mis en place par le Ministère de la Transition écologique, l’association va axer son action sur des projets de reforestation en France, avec l’objectif de renforcer la capacité des puits naturels de carbone ou de les créer.

Il s’agit d’abord d’aider les entreprises à quantifier leur empreinte carbone (émissions liées aux actifs immobiliers, aux déplacements des collaborateurs, à l’utilisation des outils professionnels y compris numériques…), puis d’identifier des projets de parcelles à reforester notamment auprès de propriétaires de forêts parfois dépérissantes ou mal entretenues.

Horizon 2050 dispose à ce jour de plus de 30 projets de restauration de forêts dégradées, qui en plus de contribuer concrètement à limiter les changements climatiques, permettent aussi de soutenir la filière bois qui emploie plus de 425 000 personnes en France.

L’association veille à la bonne exécution des projets forestiers pendant une durée de cinq ans, à l’issue de laquelle, après un audit externe de la plantation, le Crédit Carbone revient définitivement à l’entreprise, qui va alors communiquer sur son engagement concret auprès de ses clients, fournisseurs, salariés et actionnaires. Et tout le monde est gagnant.

Leave a Reply

Your email address will not be published.